I.  La base thématique induite par l’approche analytique du système D2T est constituée

 

A.  Des 6 composantes des territoires

 

1.     Espaces

 

La composante « Espaces » : On distinguera deux types opposés d’espaces :

  • les « espaces ruraux » et les « espaces naturels » qui sont des ensembles continus d’espaces non-bâtis non-constructibles pouvant avoir des inclusions d’espaces bâtis ou d’espaces non-bâtis constructibles,
  • les « cadres de vie bâtis » qui sont des ensembles continus d’espaces bâtis pouvant avoir des inclusions d’espaces non-bâtis non-constructibles ou constructibles.

En termes de propriété et de gestion, on distinguera des espaces publics ou privés. En termes de protection, on parlera de patrimoines bâtis, d’espaces naturels et de paysages.

En termes d’aménagement, on parlera des moyens d’aménagement territorial (MAT) que sont les bâtiments et les équipements. Les MAT qui sont des réseaux sont envisagés séparément.

 

2.     Réseaux

 

La composante « Réseaux » : Elle comprend (i) les réseaux de transport et de circulation,

(ii) les réseaux d’eau, (iii) les réseaux d’énergie (réseaux d’électricité, de gaz et de carburants), (iv) les réseaux de communication.

 

3.     Population

 

La composante « Population » : Elle comprend les populations humaine, animale et végétale, sachant que la population humaine (i) correspond aux « utilisateurs d’espaces et de réseaux », (ii) est composée d’habitants et de non habitants.

 

 

 

4.     Activités

 

La composante « Activités » : On distinguera les activités (i) « économiques », (ii) « vitales (respirer, dormir, se nourrir, s'entretenir, se vêtir) », (iii) « individuelles non vitales et non économiques », (iv) de « divertissement collectif » et (v) « socioculturelles ».

 

5.     Dispositif social, culturel, administratif et politique

 

La composante « Dispositif social, culturel, administratif et politique » : C’est un dispositif nécessité par l’existence de la population faisant société.

 

6.     Contexte territorial

 

La composante « Contexte territorial » : Elle correspond à l’ensemble des relations spatiales et temporelles existant entre le territoire et tout ce qui lui est extérieur.

 

B.  Des 7 types d’actions de D2T selon leur nature

 

  • “Opération de construction”,
  • “Activité de gestion”,
  • “Opération d’adaptation”,
  • “Opération de déconstruction”,
  • “Projet d’aménagement”,
  • “Activité de gestion”,
  • “Projet de renouvellement”

 

Les quatre premiers types d’actions concernent les moyens d’aménagement territorial (MAT) – bâtiments et équipements – et les trois derniers concernent les territoires pris dans leur ensemble.

 

C. Des trois types d’actions de D2T selon la nature de leur objet et de leur finalité :

 

(i) les actions sur les territoires pour aboutir à des territoires durables, (ii) les actions sur les moyens d’aménagement territorial (MAT) – bâtiments et équipements – pour aboutir à des MAT durables, (iii) les actions sur les MAT pour aboutir à des MAT satisfaisants du point de vue énergétique ou mieux environnemental.

- Les actions sur les territoires, pris dans leur ensemble, pour aboutir à des territoires durables: on veut ces territoires satisfaisants des points de vue économique, sociétal et environnemental.

- Les actions sur les MAT pour aboutir à des MAT durables : on veut qu’ils soient (i) une contribution à la mise en œuvre de politiques de développement durable appliquées à leur territoire d’implantation ou (ii) une facilitation à la mise en œuvre de politiques de développement durable à venir.

- Les actions sur les MAT pour aboutir à des MAT satisfaisants du point de vue énergétique ou mieux environnemental : on ne peut vouloir, pour des raisons conjoncturelles, qu’ils soient des MAT durables, mais on peut les vouloir au moins satisfaisants du point de vue énergétique, ou mieux du point de vue environnemental.